Prendre en main son SEO 2/3 : les essentiels

Vous avez décidé de prendre en main votre SEO ? Bravo ! Vous avez d’abord compris les mécanismes du référencement naturel. Maintenant place à l’action ! Le référencement naturel peut faire peur, tant les conseils sont nombreux. Voyons ici les 3 éléments essentiels du SEO : le contenu, les performances, les métadonnées. Avec en bonus, un conseil précieux : ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier…

Prendre en main son SEO 2/3 : les essentiels

Le SEO pour les petites structures qui vendent des services

Le SEO ou référencement naturel, c’est l’art d’apparaitre le plus haut possible dans les recherches de Google. On a vu compris les mécanismes du référencement naturel et la philosophie. On a vu aussi que cela peut être un levier efficace, même pour une petite structure qui vend des service. A quelques conditions tout de même ! Les sites existants sont très nombreux. Le vôtre a sans doute des concurrents.

Pour en faire un allier, quelques conseils :

  • Rendez votre site orienté utilisateur pour convaincre un maximum de visiteur. Rendez votre site authentique pour un impact plus fort.
  • Ayez un objectif SEO ambitieux mais raisonnable : rien ne sert d’essayer de concurrencer un grand site à fort trafic installé depuis longtemps si vous avez des moyens limités. Il faudra prendre des chemins détournés pour arriver à prendre sa place.
  • Mettez en place un plan d’action motivant et réalisable pour inscrire vos actions sur le moyen terme : ce sera l’article suivant.
  • Misez sur les 3 piliers principaux, accessibles à tout un chacun : c’est ce que nous allons voir ici.

Le contenu, le pilier majeur

Pourquoi le contenu est-il le pilier majeur du SEO ? C’est tout simple : un contenu pensé pour vos visiteurs, qui répond à ses interrogations, qualitatif, va forcément les attirer.

On a déjà vu des sites au contenu très qualitatif et peu performant sur le reste, être très bien positionnés. Je ne vous recommande pas de ne suivre que cet exemple mais c’est vraiment l’élément majeur qui fait la différence. A contrario, un site très beau, très performant techniquement et qui apporte peu de contenu, a peu de chance d’être bien placé sur de nombreux mots-clés intéressants.

C’est sur cette richesse de contenu que vont s’appuyer les robots pour comprendre la thématique : un site creux ne peut pas nourrir les robots !

Et c’est quoi, un contenu de qualité ? C’est un texte qui est

  • Original : il n’est pas une répétition d’un article déjà écrit.
  • Riche : c’est donc un texte long, 1 500 ou 2 000 mots.
  • Adapté à votre cible : cela répond à une de ces questions, à une de ses problématiques… Elle va donc prendre le temps de lire ce texte.
  • Confortable à lire : il est aéré, rythmé, imagé

Et, en plus, il faut à Google du contenu régulier. Inutile de vous mettre une pression impossible à tenir : mieux vaut un bel article 1 fois par mois que des texte moins bons toutes semaines. Essayez et trouver votre rythme !

Puisque qu’il faut du contenu régulier, le blog est un outil indispensable et naturel pour le référencement naturel.

écrire un article

Sans oublier les mots-clés !

Écrire du contenu de qualité, c’est bien. Prévoir ses contenu avec une stratégie basée sur ces mots-clés, c’est encore mieux !

Le risque de ne pas avoir de stratégie réfléchie, c’est de partir dans tous les sens. Alors posez-vous, cherchez vos mots-clés : quelles sont les recherches que pourraient faire vos cibles pour vous trouver ? Cherchez des déclinaisons, des recherches détournées…

Une fois que vous en avez identifié un certain nombre, mettez-les en regard de vos objectifs d’entrepreneur et de votre actualité : ce trimestre, sur quel offre mettez-vous le focus ? Prenez les mots-clés correspondant en priorité.

Il ne vous reste plus qu’à établir un calendrier éditorial : sur 6 mois par exemple, vous notez le thème de chaque article à écrire. Vous complétez par le thème d’articles à relayer sur les réseaux sociaux par période. Et enfin, en fonction de vos autres outils, vous ajoutez le thème de vos newsletter, de vos webinaires, vos vidéos…

Ensuite il ne reste plus qu’à suivre ce plan d’action et rédiger du contenu de qualité régulièrement.

Les performances pour plaire à tout le monde

Pour passer au niveau supérieur, il va falloir que votre site réponde bien techniquement. Pourquoi ? En premier lieu pour vos visiteurs : 64 % des utilisateurs mobiles quittent le site s’il met plus de 4s à charger (Source). Et les algorithmes de Google prennent en compte, dans leur score, un certain nombre de point technique dont :

  • Le passage au https : ce protocole de sécurité n’est pas si compliqué à mettre en place et devient indispensable. Si vous n’entreprenez qu’une seule action technique sur votre site, ce doit être celle-ci : les navigateurs commencent à ne plus afficher les sites en http et Google pénalise ces sites.
  • Le responsive design : Votre site est-il adapté à tous les écrans ? En particulier, est-il pensé pour les mobiles ? Google maintenant regarde d’abord le site en version mobile. Pour le vérifier, ouvrez votre site sur un mobile et naviguez dessus pour contrôler l’expérience utilisateur : est-ce facile, confortable ? Et reliez votre site à Google Search Console pour ne rien rater des erreurs potentielles.
  • La vitesse d’affichage : contrôlez cette vitesse avec https://gtmetrix.com/ par exemple et suivez leurs conseils. D’ailleurs, les images et vidéos sur votre site doivent être optimisées avant d’être installées. Les images doivent être compressées par exemple. Les vidéos doivent être téléchargées sur un service externe comme Youtube car elles sont bien trop lourdes pour votre site.

Les métadonnées pour chouchoutez les robots

Pour compléter cette trilogie, vous allez devoir vous intéresser au robots : ils ont besoin d’informations spécifiques que vous devez leur préparer. Pour le moment, votre page a un contenu de qualité, le site est performant : c’est bien et, pour aller plus loin, l’algorithme de Google a besoin d’éléments qu’il peut comprendre et traiter facilement comme

  • Le titre SEO : ce n’est pas le titre de la page. C’est ce qui apparait en haut de l’onglet. Par exemple, pour cet article :
Un titre SEO apparait en haut de l'onglet

C’est l’occasion de mettre votre mot-clé ou une déclinaison. C’est aussi ce qui apparait dans les résultats de recherche, dans la première ligne de chaque résultat :

exemple de metadonnées
  • La métadescription : C’est ce qui apparait en bleu ? dans l’image précédente. C’est ce qui va inciter l’internaute à cliquer sur votre lien. Là aussi, en plus de susciter le désir du visiteur, vous pouvez mettre une déclinaison de votre mot-clé.
  • Les titres : La thématique doit être la même. Le mot-clé devrait être placé dans votre titre de page, plutôt au début. Ensuite, saupoudrez avec élégance votre texte des déclinaisons de votre mot-clé.

Plus les éléments sont concordants, plus les robots sont contents. Attention cependant : l’intelligence artificielle a fait de net progrès. Il ne s’agit donc plus de mettre son mot-clé partout mais bien plutôt de remplir ces éléments intelligemment, sans insistance, pour que le visiteur ne se rendent pas compte de ce mot-clé.

Équilibrez vos sources de trafic !

Ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier. Ne misez pas tout sur le SEO. Étrange, pour un article sur le référencement naturel, non ? Et pourtant, c’est essentiel. Pour ne pas être pieds et poings liés à Google. Et pour profiter de différentes sources avec leur caractéristiques propres :

  • Le SEO vous apporte du trafic très froid : les visiteurs qui ont simplement cliqué sur une page proposée par Google ne vous connaissent pas. Vous devez donc les faire passer par plusieurs étape : vous donner un visage sympathique et avenant, vous donner une légitimité et une crédibilité, convaincre par des témoignages et des preuves…
  • Les réseaux sociaux multiplient votre exposition à un public qui choisit de vous suivre. Je ne parle pas ici de publicité, simplement les interactions naturelles. Vos contacts sont donc exposés à vos publications : ils vous connaissent, ils vous trouvent légitime et votre notoriété les a atteints. Ils vous restent à les convaincre.
  • Le trafic via vos partenaires ou vos articles invités : Dans ce cas, les internautes ne vous connaissent pas forcément mais vous bénéficiez de la crédibilité accordée à vos partenaires. Il vous reste à vous faire connaitre mais vous avez déjà un capital sympathie.
  • Votre mailing liste : C’est le Saint Graal. Ces contacts sont encore plus intéressants puisqu’ils vous font confiance. Ils sont en partie conquis.

Une répartition équilibrée sur ces 3 sources (SEO, trafic direct par email, réseaux sociaux) est déjà un bon moyen de ne pas dépendre de Google et ses algorithmes. Avec un double effet : cela va augmenter votre trafic, ce qui est un des critères SEO !

Conclusion

Pour prendre en main son SEO, il y a donc 3+1 pistes de travail

  • Le contenu : des articles de qualité et réguliers
  • Les performances techniques : faites au moins le bilan de ce qu’il faudrait changer
  • Les métadonnées : à remplir au moins sur chaque page et article
  • L’équilibre des sources : utilisez au moins les réseaux sociaux pour développer votre visibilité

Pour être efficace, maintenant que vous avez choisi vos pistes de travail, vous devez vous fixer des objectifs et établir un plan d’action : c’est ce que nous verrons dans l’article suivant.

Vous voulez développer votre visibilité pour attirer de nouveaux clients ? Ne ratez rien, abonnez-vous à la newsletter de 2CA Web  !

1 mail/mois avec le nouvel article en exclusivité, des astuces pour booster votre visibilité : site Web, SEO, réseaux sociaux, outils pour gagner en efficacité…

La lettre mensuelle destinée aux indépendants ou TPE qui vendent des services et qui veulent développer leur visibilité pour augmenter leur chiffre d’affaire !

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

 Les informations saisies seront uniquement exploitées pour vous envoyer notre newsletter ainsi que des inforlmations relatives à notre entreprise. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment à l'aide du lien inclus dans chaque mail. Conditions générales et politique de confidentialité

Partagez sur Pinterest !

Laisser un commentaire

Fermer le menu
elit. dapibus id felis in porta. amet, diam