Sylvie Massey, des rencontres et du Web authentique et durable

Racontez-moi votre histoire !

J’entends souvent, lors d’une première prise de contact « WordPress, c’est mieux que Wix ou l’inverse ? » ?» « Le web, je n’y connais rien » « Le référencement naturel, ça sert vraiment à quelque chose ».

Mes interlocuteurs sont souvent un peu perdus dans les termes techniques, les choix cornéliens ou la multiplication des outils numériques.

C’est tout à fait normal ! D’abord nous ne sommes pas nés avec Internet. Et puis, à moins d’être dans le métier, le vocabulaire est plein d’acronymes, d’anglicisme, de barbarismes aussi.

Portrait de Sylvie Massey, fondatrice de 2CA Web
Sylvie Massey. Crédit Photo : Bulles de Joie Photographie

Vous aussi peut-être, vous avez cherché des conseils sur le Web.  Et vous en avez trouvés, il n’en manque pas ! Vous avez lu tout et son contraire. Et vous êtes désorienté. Rassurez-vous ! Avec quelques explications simples, vous pourrez vous repérer et être en mesure de faire les bons choix.

Quand je rencontre une nouvelle personne, très vite, je lui demande « racontez-moi votre projet, votre histoire ! ». C’est à partir de son expérience, de ses besoins, de ses rêves que je vais creuser la question avec elle. L’idée, c’est de bien comprendre ce qu’elle veut, de l’aider à se projeter et de l’accompagner à faire des choix éclairés.

« Sylvie Massey a réalisé l’audit de mon site et j’ai compris que je ne m’étais pas posé « toutes » les bonnes questions. Nous nous sommes d’abord rencontrées et elle a écouté attentivement mon propos, mes ambitions et mes objectifs quant à ma présence on line. »

Comprendre votre besoin profond

Dans un outil, quel qu’il soit, le plus important, c’est de comprendre à quoi il peut nous être utile : ce qu’il peut apporter et à qui. Voir des cas concrets pour avoir une vision de notre propre utilisation.

La question n’est donc pas tant : « J’ai besoin d’un site ou pas ? » que « Pourquoi j’aurais besoin d’un site ? »

Apprendre à utiliser cet outil, ensuite, c’est facile : il suffit d’une bonne prise en main. Et on sait où on va !

C’est ce qui m’est arrivé, il y a très longtemps, avec PowerPoint. A force d’entendre parler mon mari et ma meilleure amie de diaporama, j’avais envie de savoir en faire un moi aussi. A l’époque j’étais prof de maths en lycée, les classes avaient de vieux ordinateurs, quand elles en avaient. Souvent pleins de virus car pas mis à jour depuis plusieurs années.

Portrait de Sylvie Massey, fondatrice de 2CA Web
Sylvie Massey. Crédit Photo : Bulles de Joie Photographie

J’ai d’abord trouvé comment ça pourrait être utile à mes élèves et je m’y suis lancé. Un vieux portable sous le bras et quelques essais plus tard, j’utilisais les diaporamas pour rythmer les cours. Et avec un peu de créativité, j’en profitais pour donner du sens aux notions avant même de commencer. J’ai eu quelques jolis succès avec mes histoires, en particulier pour les élèves fâchés avec les maths…

Et puis de découvertes en découvertes, je suis entrée dans le monde du Web. Les sites Internet et aussi le référencement naturel pour rendre visible un site : car un site que personne ne voit, à quoi ça sert ?

Découvrir la richesse de chacun

Certains de mes clients sont en reconversion. Comme eux, il m’a fallu aussi de l’énergie et de la passion pour passer d’une carrière à une autre : une formation diplômante à distance de développeuse d’applications Frontend chez OpenClassrooms. Une curiosité sans limite, une motivation sans faille et beaucoup d’organisation pour continuer à gérer la vie familiale ! Période intense et qui a fait grandir toute la famille…

Et ce n’est pas un hasard si je me suis intéressée à Internet : un site, c’est un outil qui met du lien entre les personnes. Paradoxalement, on peut mettre de la chair sur cet outil de communication totalement virtuel. Il peut dire beaucoup de nous !

C’est encore plus vrai quand on vend des services : l’humain et l’authenticité jouent un rôle essentiel dans la réussite de l’activité. On ne choisit pas un graphiste, un thérapeute, un business coach, une consultante en stratégie… comme on choisit un bien de consommation. Le courant doit passer au-delà du service proposé, les valeurs doivent être alignées. C’est comme ça que les missions se passent vraiment bien des 2 côtés.

Et pour ça, le site doit refléter une partie de notre âme, de notre ADN, de nos valeurs. Nous avons alors les clients qui nous ressemblent, ceux avec qui il fait bon travailler !

Cela me tient à cœur : j’ai plaisir à retrouver mes clients après la mission, devant un thé ou une brioche ou un verre de vin, pour nous donner des nouvelles et échanger sur nos activités.

C’est aussi par des rencontres que je découvre de nouveaux talents vers qui je peux vous diriger quand le besoin s’en fait sentir ou quand la synergie me parait intéressante !

Un tandem pour un site !

Au départ, je créais des sites Internet. Et puis j’ai rencontré de nombreux entrepreneurs qui ne maitrisaient ni leur site ni la technique : ils n’étaient pas satisfaits du résultat et cela pouvait au final leur coûter cher.

J’ai alors imaginé une méthode de création de site à 4 mains : le client est co-acteur. Comme sur un tandem, cette aventure se vit à deux, le client devant et moi derrière. Le client devant pour aller dans la direction qu’il souhaite en toute liberté, avec l’assurance d’un soutien.

Sur un tandem, parfois la route est longue, l’effort intense. On est alors complètement soi-même, sans faux semblant. Ce sont des moments forts et authentiques. Authentique comme le site que nous créons ensemble.

tandem

Le tandem, c’est aussi un moyen de locomotion respectueux des autres et de la planète. Ceux qui me connaissent, m’ont souvent vu sur mon vélo ! Cette démarche « développement durable » est au départ personnelle et familiale : avec ma famille, nous faisons chaque année un peu plus pour que la terre soit encore vivable et belle pour les générations futures.

Cette démarche, j’ai aussi voulu l’intégrer à mon entreprise. Parce que je crois que nous pouvons chacun être acteur et prendre notre part. Je me suis emparée de la RSE au niveau de mon activité : la RSE, c’est la responsabilité sociétale des entreprises. C’est « l’intégration volontaire par les entreprises de préoccupations sociales et environnementales à leurs activités commerciales et leurs relations avec les parties prenantes. » (Source : site du gouvernement)

C’est ainsi que je m’investis sur l’éco-conception des sites et la vulgarisation des pratiques numériques durables. Sur le plan sociétal, je donne des conférences pour vulgariser le Web et que je m’investis bénévolement dans l’écosystème WordPress.

Portrait de Sylvie Massey, fondatrice de 2CA Web
Crédit Photo : Bulles de Joie Photographies

Quelle prochaine rencontre sur ma route ?

Sur ma route, je fais des rencontres. J’écoute de nouvelles histoires. Je découvre de nouveaux horizons.

Et ces contacts m’ont amenée à proposer à mes clients d’autres prestations. Certaines en amont de la création de site : préparer la conception d’un site pour avoir un résultat en phase avec ses aspirations et ses besoins. D’autres pour les entreprises qui se développent et qui ont besoin d’un site en phase avec leurs nouvelles offres.

Le fil conducteur : utiliser au maximum les possibilités d’un site pour valoriser le potentiel du client.

Comme sur un tandem, c’est une véritable collaboration, un projet commun, un bout de chemin ensemble.

Et comme en randonnée, quand on croise un marcheur à une étape,
chaque nouvelle rencontre est un cadeau que la vie me fait !

Au plaisir de vous rencontrer,
d’échanger et de découvrir votre univers !