Trafic Web : et si on privilégiait la qualité à la quantité ?

Vous voulez du trafic sur votre site ? Oui mais la quantité ne fait pas forcément la qualité. Se concentrer sur sa cible, même si elle est réduite, n’a que des avantages. C’est ce qu’on appelle le trafic qualifié. Vous allez voir que vous pourrez ainsi gagner du temps et des efforts. Mais d’abord, qui est concerné ? Comment faire son diagnostic ? Et que faire pour améliorer la qualité de son trafic ? Le point complet sur la question !

Et si on privilégiait la qualité ?

Qu’est-ce que le trafic qualifié ?

On parle beaucoup de référencement naturel ou SEO pour attirer du trafic sur votre site. Il s’agit de faire venir chez vous de nombreuses personnes et en particulier de nouveaux visiteurs. On augmente ainsi le trafic sur son site et donc potentiellement son chiffre d’affaires.

Dans le trafic qualifié, on ne s’intéresse pas à tous les visiteurs mais seulement à ceux qui sont susceptibles d’acheter nos produits ou services. L’idée ici, c’est d’avoir une proportion élevée de prospects potentiels. On se préoccupe donc de la qualité du trafic et pas seulement de sa quantité.

Pour les sites de e-commerce, il est facile de savoir si son trafic est qualifié : on peut comparer le nombre de visiteurs et le nombre de clients. Mais pour un site vitrine, c’est plus compliqué.

Trafic qualifié = gain de temps

Quel est l’intérêt d’avoir un trafic qualifié sur son site ? D’abord, vous allez vous concentrer sur vos cibles et uniquement sur elles. Par conséquent, pour écrire du contenu, vous ne chercherez pas à plaire à tout le monde mais seulement à votre cible. Vous voulez écrire une page qui attire vos prospects ? Pensez à la problématique de vos clients que vous résolvez et donnez des éléments pour les convaincre et les rassurer. Vous voulez écrire un article pour votre blog ? Pensez aux questions de vos clients et répondez-leur ! On gagne ici du temps dans la préparation et dans la diffusion de ses messages.

Bonus : quand vous aurez préparé votre site pour vos prospects, vous gagnerez aussi beaucoup de temps dans les premiers échanges avec vos prospects : vos interlocuteurs connaitront votre solution, vos avantages, vos tarifs… Vous ne passerez plus de temps avec des personnes qui ne sont pas prêtes à vous achetez vos services.

En effet, qui n’a jamais pesté après un contact téléphonique inutile ? Je me souviens d’une personne qui voulait la création de son site internet. J’avais bien-sûr pris le temps de discuter de son projet et au bout d’un moment, j’ai abordé les éléments pratiques : elle voulait le site dans un délai d’une semaine avec un budget de 300 € ! Elle ne se rendait probablement pas compte du travail que cela impliquait… Au-delà de l’agacement que cela peut générer, manifestement, nous ne pouvions pas travailler ensemble et le temps passé avec elle ne pouvait rien m’apporter.

Cette histoire m’a fait prendre conscience de l’importance d’utiliser son site pour filtrer au maximum les contacts inutiles. Depuis, j’ai travaillé mon contenu et je n’ai plus jamais eu ce genre de problème !

Les sites à petit trafic sont-ils concernés aussi ?

Si vous êtes un indépendant ou chef d’une petite entreprise de service, votre site a peut-être un trafic restreint. Ce n’est pas un problème. En effet, votre site vous sert alors à la fois de carte de visite, de plaquettes et de pages d’atterrissage ou landing page où amener vos prospects grâce aux réseaux sociaux. L’avantage, c’est que vous pouvez modifier régulièrement vos contenus sans avoir à refaire vos supports papier.

Votre but, ce sera de gagner du temps sur les premiers échanges et de convertir facilement vos prospects. Imaginez si chaque visiteur, ou presque, devient un client ! Même si votre trafic est faible, votre business pourra se développer sans problème.

Finalement, les sites à petit trafic sont sans doute encore plus concernés que les autres. Autant investir son temps ou son argent pour des prospects qualifiés !

Comment savoir si le trafic de mon site est qualifié ?

Pour les sites à gros trafic, suivez l’évolution de ce trafic sur une période assez longue. Mettez en perspective votre chiffre d’affaires. Si un lien apparait, tout va bien. Ce qui ne vous empêche pas d’améliorer encore la qualité de votre trafic. Vos efforts seront alors plus rentables et bénéfiques.

Si une hausse de votre trafic ne vous apporte rien financièrement, il va vous falloir une analyse poussée pour comprendre les problèmes éventuels.

Pour les sites à petit trafic, la même analyse est difficile. On pourra analyser plutôt la qualité du premier contact. Quelqu‘un vous appelle, il ne vous connait pas mais il a vu votre site, vous discutez de son projet… Ce contact est-il dans votre cible ? Avez-vous pris du temps pour le convaincre ou était-il déjà convaincu ? Et si vous avez besoin de plusieurs contacts pour conclure une vente, ces contacts sont-ils plus courts, moins nombreux ?

Exemple de lecture de trafic avec Google Analytics sur le Google Merchandising Store

Comment analyser son trafic ?

Cas d’un trafic moyen ou gros

Pour un gros trafic, le meilleur moyen d’analyser la qualité du trafic, c’est d’analyser les données statistiques de son site avec Google Analytics. Les données sont très complètes, parfois trop car il est facile de s’y perdre. On ne parlera pas ici du nombre de visites qui mesure le trafic. On va s’intéresser plutôt à ce qui peut donner une idée de la qualité du trafic pour un site vitrine.

Commencez par regarder le taux de rebond. C’est le pourcentage de de visiteurs qui quittent le site dès la première page. Ces visiteurs sont donc allés sur votre site mais n’ont pas trouvé utile de continuer à parcourir votre site. Un fort taux de rebond est donc est mauvais signe.

Le temps de lecture peut aussi être un élément important pour savoir si vos visiteurs ont pris le temps de lire votre contenu. S’ils sont intéressés, ils devraient le lire.

Regardez aussi si les données géographiques ou personnelles correspondent à votre cible. Par exemple, votre activité est localisée à Paris et ne concerne que des Parisiens mais une bonne partie de vos visiteurs habitent dans des départements lointains ? Cela doit vous alerter ! Même chose si votre cible est exclusivement féminine ou si vous ne vous adressez qu’à une tranche d’âge.

Poussons l’analyse plus loin

L’analyse plus fine par page donne aussi beaucoup d’information. En effet, il y a des pages plus importantes que d’autres pour votre business. Sélectionnez celles qui vont vous apporter des ventes. Par exemple, la page d’article que vous êtes en train de lire ne va pas forcément être lues par un de mes prospects. Vous êtes peut-être simplement à la recherche d’informations que vous mettrez en pratique vous-même. En revanche, si vous passez sur la page où je propose du conseil en visibilité Web, il y a des chances que ce service puisse vous intéresser.

De même, vous avez tout intérêt à regarder avec beaucoup d’attention les pages qui peuvent générer des ventes. Sur celles-ci, intéressez-vous au taux de rebond, au temps de lecture, à la page de destination.

Cas d’un petit trafic

Dans le cas d’un site à petit trafic, l’analyse statistique sera biaisée par le nombre insuffisant de visites.

Le point de vue de la Science : et si les maths devenaient utiles ?

En effet, les statistiques ont un sens uniquement sur des grands nombres. Rappelez-vous les moyennes de contrôle quand vous étiez au collège : la moyenne de la classe pouvait être très différente suivant la présence ou l’absence d’un très bon élève, ou d’un très mauvais…

Et c’est peut-être pour cette raison que les stats au collège/lycée vous ont laissé un mauvais souvenir et à moi aussi dans ma première vie professionnelle de professeur de maths : on vous les a fait travailler sur des données restreintes pour que vous puissiez les manipuler. Mais vous avez alors perdu le sens et l’intérêt de ces notions. Dommage car les stats peuvent apporter les moyens de savoir si une situation est anormale, comme la naissance de très nombreuses filles dans un endroit pollué : la proportion élevée de naissance de filles peut être due aux produits chimiques ou bien n’être que le fruit du hasard.

Les chiffres sont donc à prendre avec des pincettes. Mais ils peuvent quand même donner des indications. En particulier, sont intéressants :

  • Les parcours de visite : où vont vos visiteurs après la lecture d’une page ? Où voulez-vous les emmener ?
  • L’évolution globale du trafic : regardez l’évolution sur une grande période pour lisser les résultats. Est-elle positive ?
  • Le temps de lecture des articles : combien de temps passe-t-on sur vos pages ? Cela correspond-il au contenu ?
  • La répartition géographique pour les activités fixées dans un lieu : les visiteurs sont-ils de votre secteur géographique ?
  • Vous pouvez aussi, comme pour les plus gros sites, surveiller les pages les plus importantes pour votre business. Regardez en particulier l’évolution de ces chiffres sur le temps et en particulier quand vous modifiez les pages.

Il existe un autre moyen d’avoir un retour sur son site : prenez en compte la façon dont se passe les premiers contacts et votre processus de vente. Lors du premier contact, vous passez beaucoup de temps à expliquer ce que vous faites, ce que vous pouvez apporter, à qui vous vous adressez ? Ou bien votre processus de vente consiste en de nombreux allers-et-retours avant la signature du devis ? Vous pouvez améliorer la qualité de votre site.

5 techniques pour rendre mon trafic plus qualifié

1 Le site est tourné client

Un site de qualité s’intéresse en priorité à sa cible. Il part de ses problématiques, il parle son langage, il le rassure, il lui apporte un maximum de réponses aux questions qu’il peut se poser. Travaillez donc sur l’aspect « marketing » et la qualité de votre site.

2 Le parcours client est bien balisé

Vous devez réfléchi à ce que vous voudriez que vos visiteurs fassent et sur les pages où vous voudriez les emmener. Ajoutez ensuite des boutons d’appel à l’action ou call to action qui les incitent à suivre votre parcours.

3 Servez-vous des métadescriptions

Exemple de recherche Google
La métadescription sont les lignes qui apparaissent en noir dans les résultats de recherche

Les métadescriptions correspondent aux phrases qui apparaissent sur les résultats de recherche après l’adresse de la page. Si elles sont bien remplies, elles vont servir d’accroches : donnez envie à votre cible de cliquer sur ce lien, en lui donnant un début de réponse à sa problématique. Il faut donc les remplir pour chaque page. On trouve ces champs dans les parties référencement naturel ou SEO de la page. Par exemple, pour WordPress avec le module Yoast SEO, on le trouve dans la page côté administration, tout en bas dans la partie Yoast SEO.

Exemple de metadescription avec Yoast SEO
L'extension Yoast SEO permet de définir des métadescriptions pour chaque page

4 Des articles pour vos cibles

Les articles de blog sont un bon moyen d’amener des visiteurs sur votre cible et d’améliorer le référencement naturel du site dans son ensemble. Mais pour attirer du trafic qualifié, il faut que les sujets abordés dans vos articles répondent à des problématiques de vos cibles. Inutile d’écrire pour tout le monde mais uniquement pour votre cible avec des sujets qui les intéressent vraiment.

5 Des posts sur les réseaux sociaux

Sur les réseaux sociaux, vous pouvez ou bien écrire directement un article ou bien relayer vos propres articles de blog ou bien partager des articles d’autres sources. A chaque fois, pour ne pas polluer votre message ou votre image, ajoutez une accroche qui répondent à une problématique de votre cible.

Conclusion

Un trafic qualifié est vraiment important pour augmenter votre business sans trop d’efforts, que le site ait un petit trafic ou un gros. Une analyse plus ou moins poussée permet de faire un point sur la qualité de son site et de trouver des pistes d’amélioration à mettre en œuvre.

Et vous, où en êtes-vous ?

  • Savez-vous si votre trafic est qualifié ? Sinon, je vous propose une analyse de vos résultats sur Google Analytics pour connaitre tous vos points positifs et tous les axes d’amélioration.
  • Votre trafic est qualifié ? Bravo ! Vous avez toutes les cartes pour développer votre business.
  • Votre trafic manque de qualification ? Reprenez la liste des techniques citées et mettez-vous au travail. Vous pouvez aussi vous faire accompagner pour gagner en temps et en efficacité.

Vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à me contacter !

Laisser un commentaire

Fermer le menu
elit. dolor. vulputate, efficitur. risus id consectetur accumsan mi, Curabitur risus.