Bien concevoir son site est une étape cruciale pour que le résultat soit à la hauteur de ses attentes. L’objectif, c’est de lister l’existant, ses besoins et ses attentes. C’est ce qu’on appelle un cahier des charges. Et plus il sera précis, plus le résultat correspondra à ses attentes. L’étape suivante sera alors de passer à la réalisation, ou bien avec un prestataire, ou bien en créant soi-même son site. Quel que soit votre choix, vous aurez en tête un objectif bien défini !
Pour chaque partie, vous devez repérer ce qui est déjà prêt, ce qu’il faudra créer et ce que vous souhaitez. Vous saurez alors ce qu’il vous reste à faire ou à sous-traiter.

Conception de site en 8 étapes

Objectif et architecture du site

Vous voulez créer un site Web ? Si vous prenez un prestataire, vous avez tout intérêt à lui expliquer vos attentes. Comme ce n’est pas votre métier, ce n’est pas facile de penser à tout. Commencez par expliquer le contexte, votre positionnement et votre cible.

Et si vous voulez créer seul votre site, clarifier ses élément, c’est indispensable pour s’en servir : pour que ces éléments soient lisibles sur le site de façon directe ou indirecte, il faut les avoir définis.

Question suivante : le nom de votre marque est-il choisi ? Et le nom de domaine est-il prévu ou réservé ? Si ce n’est pas le cas, c’est un chantier à mettre en route rapidement.

Et puis définir l’objectif de son site. Que doit-il vous apporter ? Légitimité, gain de temps, vente en direct, gain d’image…

Ensuite, travailler l’architecture du site, disons le menu pour simplifier. Même si ce n’est pas définitif, le mettre par écrit va vous aider à clarifier vos besoins en texte, image….

Design et charte graphique

Faites l’état des lieux de l’existant : avez-vous un logo ? Est-il de qualité professionnelle ? En existe-t-il une version adaptée à un arrière-fond foncé ? Est-il décliné en favicon ?

Un favicon, c’est la petite image qui apparait en haut de l’onglet du site. Il apparait aussi de plus en plus dans les résultats de Google en version mobile. C’est souvent une version simplifiée ou épurée du logo pour que ce soit lisible en tout petit.

Sans logo, la création du site est compliquée puisque tout est lié à ce logo. Si vous n’en avez pas ou si vous devez le refaire, c’est le moment !

Pour aller plus loin, avez-vous une charte graphique ? Elle contient le logo mais aussi les couleurs de la marque, les typographies et les styles d’image. Toutes les entreprises n’investissent pas dans une charte graphique complète. Si vous en avez une, mentionnez-le dans le cahier des charges et mettez-le en annexe.

Les contenus

Cette étape consiste d’abord à prévoir textes et images à préparer pour chaque page. Sans aller jusqu’à rédiger, donnez les grandes lignes, les idées, les titres, les slogans, les types d’image.

Vous pouvez même dessiner une esquisse de maquette pour commencer à fixer vos idées.

Si possible, notez aussi vos mots-clés, les expressions qu’utilisent vos cibles pour vous chercher ou pour trouver des réponses à leurs questions.

Revenez alors à votre architecture et précisez-la. Prévoyez peut-être plusieurs menus pour avoir un menu principal épuré et efficace.

Prévoyez aussi les pages légales : politique de confidentialité, CGV… Et si votre activité le demande, les affichages légaux comme l’affiliation à un organisme professionnel ou un numéro de formateur…

Rassemblez les photos professionnelles dont vous disposez. Et si ce n’est pas suffisant ou pas assez récent, prévoyez une séance photo.

Il faudra aussi des images sur votre site : c’est vous qui les sélectionnerez ? ou bien vous voulez déléguer cette partie ?

Le guide pour boien concevoir son site Web

Vous préparez la création de votre site?
Suivez le guide pour vous aider à bien concevoir votre site Internet et avoir le site qui correspond à vos attentes et à vos besoins.

Les fonctionnalités

Jusqu’à présent, vous avez des pages avec du contenu texte et images, reliées par un menu : vous avez donc l’équivalent d’un livre illustré avec un sommaire.

Le reste, ce sont les fonctionnalités. Par exemple

  • Un blog
  • Un formulaire de contact
  • Des galeries d’images
  • Des vidéos ou audios
  • Des zones de commentaires
  • Une FAQ
  • Des images qui défilent
  • Un site multilingue
  • Des avis ou notations
  • Un agenda d’événement
  • Un abonnement à une newsletter
  • Des mesures de trafic plus ou moins poussées
  • Un espace membre privé
  • Des réservations de RDV en direct
  • Une vente de produit dématérialisé…

Certaines seront natives dans la solution de création de site que vous choisirez. D’autres devront être installées en plus. Il faudra donc s’assurer que c’est possible et que ça rentre dans votre budget. Il faudra donc faire une liste de vos besoins au départ et aussi une liste de vos besoins potentiels dans le futur.

Mon conseil, c’est d’utiliser les fonctionnalités vraiment nécessaires. Cela vous coûtera moins cher et cela sera plus facile à maintenir dans la durée. Il y aura moins de ressources utilisées, la planète vous dira merci !

Un coquelicot rose dans un champ de coquelicots rouge

Visibilité

Dans un monde idéal, on voudrait que son site soit visible par tous et tout de suite. Mais la réalité est plus cruelle : il existe tellement de sites que c’est comme lancer un grain de sable sur la plage. Sans action spécifique, on vous verra difficilement.

Or, ces actions, c’est le référencement naturel ou SEO, ou bien le référencement payant ou SEA. Et c’est un investissement certain. Prenez le temps de comprendre les mécanismes du SEO pour savoir ce que vous pouvez en attendre et vos besoins réels.

Le SEO, en avez-vous réellement besoin ? Avant de se lancer dans des investissements parfois lourds, posez-vous donc quelques questions :

  • Vos clients ont-ils le réflexe de chercher les réponses à leur question sur le Web ? Ou bien au contraire, sont-ils assez éloignés de ces pratiques, en tout cas pour leurs problématiques métier ?
  • Et vous, comment allez-vous les trouver ? Si vous allez les trouver là où ils travaillent, ce n’est pas la même chose que si vous voulez que vos clients arrivent tout seul.
  • Connaissez-vous déjà bien vos clients et leurs questionnements ou bien vous débutez dans votre activité ?
  • Vous lancez votre entreprise ? Etes-vous sûr de ne pas faire évoluer votre activité dans l’année ? Car si vous évoluez, votre investissement SEO risque de ne pas être rentable si vos mots-clés sont différents

Maintenant vous devriez y voir plus clair et pouvoir définir vos besoins en SEO.

Gestion future

La question qu’on se pose rarement, c’est : comment le site vivra après son lancement ? Tellement focalisés sur la création du site, les entrepreneurs oublient que la plus grande partie se situera après. Ce serait dommage de perdre le profit de l’investissement en laissant le site figé.

Le site devra donc vivre. Il devra avoir du nouveau contenu. Le contenu en place sera certainement modifié pour suivre l’évolution de l’activité.

Autre point douloureux : selon le logiciel employé, il faudra faire les mises à jour techniques. Ne pas le faire, c’est courir le risque de se faire pirater. Et ne croyez pas que votre site est petit, qu’il n’y a pas d’argent qui transite et donc qu’il ne se fera pas pirater. Tous les sites ont un risque. Le savoir, c’est déjà s’en préoccuper !

Qui occupera alors de faire les mises à jour de contenu et celles techniques ? Ou bien vous prévoyez un budget pour cela, ou bien vous devez prévoir la formation de la personne qui s’en occupera. Et cette personne est-elle à l’aise dans les outils numériques, a-t-elle déjà de l’expérience dans la gestion d’un site ?

Finalement, la question posée est : quel degré d’autonomie souhaitez-vous ? C’est à définir en début de projet et pour chaque étape. Être autonome sur son site Web se joue à plusieurs niveaux.

Vous avez besoin d’être accompagné pour développer tout le potentiel de votre site ?

WordPress

Logiciel de création de site

Dans le jargon technique, on appelle ces logiciels des CMS pour Content Management System ou système de gestion de contenu. Le leader incontesté, c’est WordPress utilisé dans 35% des sites de la planète. Les autres viennent très loin derrière : Joomla!, Drupal, Squarespace, Wix… Prenez le temps de bien comprendre les différences de ces plateformes de création de site.

Comment choisir ?

Cela dépend de vos besoins. Pour commencer, choisissez un outil avec une bonne communauté pour trouver facilement de l’aide ou un prestataire.

Ensuite il vous faudra choisir entre un CMS open source et un propriétaire. Pour vous aider à comprendre, lisez cet article sur les logiciels pour créer un site Web.

D’un côté, Wix et Squarespace sont un peu plus faciles à prendre en main. Il n’y a pas de technique à gérer car la plateforme s’en occupe. En échange, la personnalisation est moindre. Le coût peut rapidement monter quand on ajoute des modules. La dépendance est totale : si vous voulez partir, vous perdez tout. Et surtout, le référencement naturel ou SEO est bien plus difficile : Wix ne croit tellement pas à l’efficacité de sa propre solution qu’il a fait son blog sous WordPress !

De son côté, WordPress a une prise en main plus difficile mais il existe beaucoup de tutos sur le Web pour vous aider. Il faut prévoir de s’occuper de la technique : sécurité et mises à jour techniques sont un incontournable. En échange, la personnalisation est illimitée. Le coût totalement maitrisé même si vous évoluez. Vous êtes libre de changer d’hébergeur. Et le CMS peut s’optimiser pour le SEO : là encore les tutos peuvent être utiles.

A vous de choisir le CMS qui convient à votre besoin.

Prestataire ou pas

En fonction de votre budget, de votre temps disponible et de vos compétences techniques, vous pouvez

  • Prendre une création clé en main
  • Suivre une formation
  • Créer seul votre site en vous aidant de tutos
  • Cocréer votre site : un mix entre création et formation. C’est ce que je propose aux entrepreneurs qui veulent être autonomes sur leur site et qui n’ont aucune expérience du Web et peut-être de l’informatique.

Se faire accompagner à la conception

Clarifier ses besoins et ses attentes n’est pas toujours facile. Si c’est votre première entreprise ou votre premier site, la vision de l’avenir peut être compliquée. Se faire accompagner à la conception de son site est la bonne solution.

Un œil extérieur habitué à ses problématiques peut vous faire gagner un temps fou. Il ne décidera pas à votre place mais vous aidera à faire émerger vos besoins. Il vous apportera les connaissances indispensables pour faire les bons choix.

Conclusion

A vous de jouer !

  • Vous avez choisi de passer par un prestataire ? Rédigez maintenant votre cahier des charges en reprenant point par point les éléments vus ici. N’oubliez surtout pas la gestion future du site. Puis demandez des devis à partir de ce document.
  • Vous créerez le site vous-même ? Peaufinez chacun des éléments listés ici. Préparez le contenu textuel, les images, le logo sous plusieurs formes, les couleurs… et puis lancez-vous dans la création !

Pour préparer efficacement votre site, continuez votre lecture :

Vous voulez développer votre visibilité pour attirer de nouveaux clients ? Ne ratez rien, abonnez-vous à la newsletter de 2CA Web  !

1 mail/2 mois les actualités, des astuces pour booster votre visibilité : site Web, SEO, outils pour gagner en efficacité…

Partagez sur Pinterest !

Concevoir son site : je veux être autonome un peu, beaucoup, pas du tout...
Vous allez créé un site web ? Avez-vous pensé à sa gestion future ?