Création de site : intégrez l’autonomie dès la conception !

Vous envisagez de créer votre site Web ? C’est le moment de faire le point sur tous vos besoins, en particulier, sur le niveau d’autonomie que vous souhaitez. Chaque élément peut être délégué ou géré par vous, au moment de la création ou dans sa gestion future. Avant même la création du site, prenez le temps de bien réfléchir à ce que vous souhaitez avoir. Vous pourrez ainsi faire les bons choix et intégrer cet élément à votre cahier des charges. C’est l’occasion de faire un tour des questions à se poser au début de la conception. Et quand on vend des services, cette étape n’est pas si simple qu’il n’y parait.

Creation de site : integrez l'autonomie à la conception

L’objectif du site

Premier point à définir et qui sera le socle de toute la conception du site : à quoi vous servira votre site ?

  • Récupérer des contacts
  • Vendre directement
  • Obtenir des rendez-vous
  • Rassurer de futurs patients
  • En faire une simple plaquette
  • Un support pour vos publications

On aimerait pouvoir tout cocher mais si on veut être efficace, ce n’est pas possible. Il vous faut un objectif principal. Et vous pourrez alors ajuster vos moyens et construire votre stratégie. En effet, pour une simple plaquette que votre contact consultera en suivant le lien que vous donnerez, vous aurez besoin de pouvoir changer le contenu textuel et visuel. C’est à peu près tout. Mais si vous vendez des info-produits sur votre site, c’est bien différent, il faudra a minima une e-boutique, des transactions sécurisées, une sécurité sans faille…

Le contenu du site

Un site vide n’aurait pas grand intérêt. Vous allez donc présenter vos offres de services. Ce contenu est stratégique pour répondre à votre objectif. Cela concerne bien-sûr la présentation de ces services. Et aussi la problématique client, les bénéfices clients, les témoignages, les références, les informations pratiques, votre bio…

Vous devrez aussi décider d’écrire un blog ou pas. On reparlera SEO un peu plus loin. Sachez déjà que le blog est un élément essentiel d’une stratégie SEO. C’est aussi un bon moyen d’augmenter sa notoriété sur le Web grâce aux publications sur les réseaux sociaux.

Il y aura aussi tous les éléments visuels à rassembler : logo, favicon, photos ou images. Et aussi une vidéo, ou même plusieurs, pour vous présenter.

Prévoir pour mieux concevoir

Au moment de la conception, il n’est pas nécessaire d’avoir déjà tout rédiger ni tout rassembler. En avoir les grandes lignes vous aidera à clarifier vos idées et en déduire la structure du site, son architecture. C’est un élément essentiel à définir avant la création du site.

Pour tous ces contenus textuels et visuels, vous devrez décider si vous vous en occupez en interne, si vous vous faites accompagner pour gagner en efficacité tout en gardant l’authenticité ou si vous déléguez le tout pour gagner du temps. Et ceci pour la création du site et pour sa gestion future.

Les fonctionnalités

Ce mot technique rassemble tous les outils qui apportent un plus au site strictement vitrine – qui montre vos images et votre texte. Le blog associé au site en est une. Comme elle est prévue dans tous les systèmes de création de site en CMS (voir plus loin), on n’en parlera pas ici. Il peut s’agir de :

  • Un formulaire de contact
  • Une galerie d’image
  • Une inscription à une newsletter
  • Un ebook à télécharger
  • Une prise de RDV en direct
  • Un espace membre
  • Une vente d’info-produits

Pour ne parler que du formulaire, c’est un élément stratégique pour vous permettre de filtrer les contacts inutiles, ceux qui veulent du contenu gratuit ou qui n’ont pas le budget adéquat par exemple. Pour cela, il est essentiel de poser les questions clés de votre secteur avec des choix de réponses orientées.

Peut-on être autonome sur ces outils ?

Une fois la liste de vos fonctionnalités établies, vous pourrez définir vos besoins d’autonomie.  D’abord au stade de la création. Certains éléments se mettent en place facilement, le formulaire par exemple. D’autres sont bien plus complexes, une vente d’info-produits notamment. Selon vos connaissances technologiques et l’outil de création de site, vous pourrez le créer seul ou pas.

Ensuite, pour la gestion future du site, si vous avez délégué la création de cette partie, il vous faudra une formation pour le prendre réellement en main. A voir donc en fonction de vos besoins, de vos possibilités et de votre temps.

Refuser l’obésité numérique

Finalement, être autonome sur son site, c’est possible si les fonctionnalités sont limitées strictement à votre besoin. Un module ne fonctionne pas vraiment ou n’est pas réaliste ou n’apporte rien à votre visiteur ? Vous donnez l’impression de remplir l’espace artificiellement. Mauvaise image…

J’ai déjà vu des sites avec une prise direct de RDV qui ne fonctionnait pas ou dont les plages horaires étaient irréalistes. En réalité, c’est à la fois un mirage pour vos visiteurs – et ils s’en rendront compte – et à la fois un poids à porter pour vous : ce sera plus de mises à jour techniques, plus de risque de sécurité, plus de budget aussi. Ce sera un élément que vous maitriserez peu ou pas du tout si vous ne vous en servez pas régulièrement.

D’ailleurs, ne pas surcharger un site, c’est bon pour sa performance. Et c’est aussi bon pour la planète : il sera moins gourmand en ressource. C’est un des points essentiels en éco-conception. On appelle ça lutter contre l’obésité numérique.

Et si plus tard, vous avez vraiment besoin d’un élément supplémentaire, vous le mettrez en place : un site n’est pas figé ! Et à ce moment-là, vous saurez vraiment de quoi vous et vos visiteurs avez besoin. Vous pouvez l’intégrer à la liste de vos besoins futurs pour anticiper leur faisabilité.

Le design

Quelle que soit le niveau d’autonomie souhaité au niveau de la création du site, s’intéresser au design va vous être utile pour gagner du temps. Même lors d’une collaboration, pouvoir montrer des sites dont on aime bien le côté esthétique, montrer des palettes de couleur qu’on déteste… vous assure d’avoir des propositions adaptées à vos goûts.

Peut-on être autonome sur la personnalisation du design de son site ? C’est tout à fait possible ! Mes clients s’en sortent très bien, à condition d’avoir listé des sites de référence. C’est plus facile aussi avec un design intemporel et sobre. Cerise sur le gâteau, cela fera ressortir vos images ! Et le design restera moderne plus longtemps.

Un papillon sur une paquerette
Autonome: un peu, beaucoup, passionnément, pas du tout !

Anticiper la gestion future

Question moins classique à se poser avant de créer un site : comment le site doit-il vivre après sa création ? Voulez-vous tout déléguer et ne jamais voir le « côté obscur » du site ou bien voulez-vous être autonome ? Et dans ce cas, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ? Les différents points à gérer sur le long terme, sont :

  • La rédaction de contenu
  • La mise à jour du contenu du site
  • Le référencement naturel
  • La mise à jour technique des logiciels
  • la gestion des fonctionnalités

Pourquoi y penser dès la conception du site ? car de vos choix, dépendent le choix de la plateforme de création et le cahier des charges pour la réalisation de votre site. Si vous ne l’avez pas spécifié, le choix des modules ne sera pas forcément adapté et la formation ne sera pas forcément suffisante.

La visibilité du site

Autre question clé : de quel besoin minimum de visibilité avez-vous besoin ? Dans un monde idéal, quand votre site aura quelques années, que devrait-il se passer ?

  • Des inconnus vous trouveront en cherchant une solution à leur problématique ? Dans ce cas, il faudra vraiment investir dans le référencement naturel, l’art d’apparaitre le pus haut possible dans les résultats de Google.
  • Ou on pourra trouver votre site avec le nom de votre marque ? Alors le travail de base du référencement naturel suffira.
  • Ou encore, votre cible ne fait pas de recherche sur le Web – c’est le cas dans certains métiers – donc inutile qu’on vous trouve comme ça. Vous avez donc simplement besoin que votre contact suive le lien de votre carte de visite. Le référencement naturel n’est pas utile dans votre cas.

Vous pouvez donc définir votre besoin en référencement naturel ou SEO. La base se fait à la création du site avec un site optimisé et des éléments à remplir. Puis il faudra rédiger du contenu régulier et optimisé, donc des articles de blog.

Coté SEO, les questions à se poser sont donc : qui va optimiser le site ? Qui va remplir les éléments SEO ? Qui va optimiser les images pour le SEO ? Et ensuite, qui cherchera les mots-clés pertinents ? Qui rédigera les articles ? Qui les optimisera pour le SEO ?

Quelle plateforme utiliser ?

Une fois toutes ces questions posées, vous pourrez choisir la plateforme de création de site la plus adaptée à vos besoins. WordPress est utilisé par 35% des sites dans le monde. Ce n’est pas pour rien : évoluable à l’envi, adapté à tous les cas, optimisé pour le SEO. Parfait ? Presque ! Il faut quand même savoir qu’il faut le sécuriser et faire les mises à jour techniques très régulièrement. C’est une nécessité car même les « petits » sites peuvent se faire pirater.

Question autonomie, une phase d’apprentissage est nécessaire et la création complète d’un site WordPress s’accompagnera sans doute d’une formation pour ne pas oublier les points techniques et résoudre les derniers détails.

Hors WordPress, point de salut ?

D’autres solutions existent comme Wix ou Squarespace : pas de technique à prévoir mais une optimisation SEO plus difficile, une personnalisation parfois limitée et un budget qui peut s’alourdir avec les fonctionnalités utilisées. Ces solutions sont normalement suffisamment simples pour être utilisé en toute autonomie.

Comment choisir ? Vous n’avez pas besoin de SEO et vous ne voulez pas vous embarrasser de technique ? Wix ou Squarespace peuvent suffire. Vous avez besoin d’être trouvé sur le Web ? WordPress s’impose. Et si la technique vous ennuie, déléguez au moins cette partie-là !

Le doigt de Dieu créateur de Michelange

Le créateur

Il vous reste à choisir qui créera le site : vous ou un prestataire ? Dans certains cas, le choix se fait facilement : si vous n’avez pas le temps, vous prendrez un prestataire. A contrario, si vous n’avez pas le budget, vous le ferez vous-même.

Mais certains points entrent aussi en ligne de compte : si vous voulez des fonctionnalités complexes alors que vos connaissances en la matière sont limitées, il peut être judicieux de prendre un prestataire pour ne pas y consacrer un temps fou !

Autre point : votre besoin d’autonomie dans la gestion future du site. Pour être réellement autonome, rien de tel que d’avoir en partie au moins créer le site. Sinon, votre prise en main sera superficielle et le risque est grand de devoir réapprendre tout à chaque modification.

Préparer le terrain du prestataire

Si vous passez par un prestataire, rédigez bien votre cahier des charges avec tous vos besoins. Les tarifs peuvent être très variés. Pour vraiment comparer, faites bien préciser en particulier les actions en matière de sécurité et référencement naturel : comme c’est invisible de l’extérieur, vous ne pourrez par le voir par vous-même. Si c’est votre besoin, notifiez bien la possibilité de changer la police de caractère ou les couleurs ou … Cela vous évitera d’avoir un site bridé.

Ou trouvez la formation qui vous convient !

Si vous créez votre site, formez-vous pour un résultat plus professionnel. Trouvez des tutos gratuits ou suivez une formation complète selon votre budget. La seconde solution aura l’avantage de vous faire gagner du temps ! Troisième solution : une méthode originale de création de site à 4 mains. Le professionnel crée le site de base et vous forme sur la conception de page, sur la personnalisation, sur le référencement naturel… Vous créez vous-même votre site sans perdre de temps avec un accompagnement personnalisé.

Synthèse et conclusion

Infographie : l'autonomie sur un site de la création à la gestion

Maintenant que vous avez clarifié votre stratégie d’autonomie à atteindre sur votre site, vous pouvez trouver le partenaire idéal et passer à la création de votre site. Votre vision est plus claire, votre projet en sera d’autant plus efficace.

Et un jour, quand votre activité aura pris de l’ampleur, vous pourrez toujours déléguer : vous saurez alors exactement ce dont vous avez besoin !

Vous voulez développer votre visibilité pour attirer de nouveaux clients ? Ne ratez rien, abonnez-vous à la newsletter de 2CA Web  !

1 mail/mois les actualités, des astuces pour booster votre visibilité : site Web, SEO, outils pour gagner en efficacité…

Partagez sur Pinterest !

Concevoir son site : je veux être autonome un peu, beaucoup, pas du tout...
Vous allez créé un site web ? Avez-vous pensé à sa gestion future ?

Laisser un commentaire

Fermer le menu
adipiscing felis non massa consequat. Donec dapibus Nullam