Gestion d’un site WordPress : le planning des actions pour un site durable et efficace

Investir dans un site est une nécessité pour la visibilité d’une entreprise. Et pour que la rentabilité maximale, il faut faire vivre son site WordPress durablement et pour le SEO. Un site n’est pas figé, votre activité non plus. Il faut donc le faire évoluer. WordPress est idéal pour cela. Encore faut-il le gérer efficacement.
Vous êtes indépendant ou TPE, vous vendez des services ? Vos moyens sont limités alors quel est le minimum « vital » pour un site vitrine sain et visible ? Le tour des bonnes pratiques en 5 points.

gestion d'un site wordpress : planning des actions indispensables

Maintenance technique tous les mois

Pour faire durer son site longtemps, il faut d’une part lui assurer un plan B en cas de problème et d’autre part, le maintenir comme neuf. Commençons par la partie la plus ingrate, la partie technique.

Et premier élément technique à vérifier : votre sauvegarde automatique. En cas de problème, une sauvegarde est un point important puisqu’on peut récupérer un état antérieur. Par exemple, vous faites une mauvaise manipulation, vous pourrez alors d’un click revenir à la version précédente. La sauvegarde doit être automatique car vous avez autre chose à faire pour votre activité ! A l’aide d’une extension comme Updraftplus, vous pouvez mettre en place cette sauvegarde automatique si ce n’est pas déjà fait.

Et parfois l’automatisation ne se fait plus. Il faut donc le contrôler régulièrement pour être tranquille. C’est un geste très simple mais indispensable pour votre sérénité.

Ensuite, vous penserez à mettre à jour les extensions, les thèmes et WordPress. En effet, pour sécuriser un site au maximum, il est important de mettre à jour les logiciels, de la même façon qu’on met à jour Windows ou son mobile. Les failles de sécurité découvertes sont « réparées » dans ces mises à jour.

Quelle fréquence respecter ?

Tout dépend de votre utilisation du site. Si vous publiez régulièrement des articles, pensez à votre maintenance technique à ce moment-là. Et si vous publiez rarement, mettez-vous un rappel dans votre agenda tous les mois pour ces petites actions. Si vous oubliez une fois, cela ne devrait pas être trop grave. Mais pas plus. C’est pourquoi je recommande cette fréquence mensuelle.

Maintenance supplémentaire tous les 6 mois

Tous les 3 à 6 mois, vérifiez votre version de PHP. C’est un des langages du web et c’est votre hébergeur qui le gère. Pour le surveiller, dans l’administration de votre site WordPress, dans « outil » puis « santé du site », onglet « information » puis « serveur », vous pouvez voir la version de votre PHP. Attention : ne passez pas trop vite à la toute dernière version car elle n’est pas toujours stable. L’avant dernière est une bonne solution.

Vous pouvez en profiter pour regarder les autres conseils donnés dans l’onglet « état ».

Si vous êtes un peu distrait, c’est aussi le moment de penser au renouvellement de son hébergement et de son nom de domaine : a minima, notez-le dans votre agenda !

Actualiser son contenu tous les 6 mois

Si vous voulez utiliser longtemps votre site WordPress, au-delà de l’aspect technique, le contenu doit être en phase avec votre activité. Votre activité évolue ? Modifiez votre contenu. Vous offrez un nouveau service ? Ajoutez une page. C’est tout simple mais le temps n’est pas extensible pour les entrepreneurs !

Parfois, on ne pense pas à garder son site en phase avec son actualité et on se rend compte du décalage bien trop tard. Parfois c’est un prospect qui vous fera la remarque… En même temps, si votre activité n’est pas liée au Web, c’est normal que vous ne passiez pas votre temps à regarder votre site. Alors pour éviter ce problème de déphasage, programmez, dans votre agenda, une relecture de votre site tous les 6 mois. Vous en profiterez aussi pour améliorer le contenu. Quelques idées :

  • Actualisez votre argumentaire avec le langage de vos clients : comment vous parlent-ils de leur problématique initial ? Comment voient-ils votre solution ? Ses bénéfices ?… Insistez sur les bénéfices client, c’est le plus important.
  • Ajustez le parcours utilisateur : où doit-il arriver pour finir ? Quel est l’objectif de votre site ? Et quels sont ses portes d’entrée ? Est-il amené étape par étape au but souhaité ?
  • Ajoutez les témoignages de vos derniers clients.
  • Vérifiez les renseignements pratiques : comment vous contacter ? Comment se passe votre offre en pratique ? Quel est le prix ? …
  • Ajoutez des FAQ sur les pages où vous proposez une offre.
  • Renouvelez les photos : profitez de vos dernières actualités. Vous n’avez pas de photos ? Pensez – et notez-le – à en faire la prochaine fois.
  • Ajoutez une vidéo vous présentant. Pas besoin de matériel compliqué ! Un simple mobile et un discours bien structuré, avec une bonne dose d’énergie, suffit.
  • Utilisez Google Analytics pour améliorer votre site, en retravaillant les pages les moins performantes.
  • Ajoutez une landing page adaptée à votre cible du moment.

Faire de son site un allier

Une relecture régulière permet, non seulement de rester aligné avec son activité, mais surtout de faire de son site un véritable allier ! Imaginez votre site comme un collaborateur commercial. S’il parle le langage client, si les arguments font mouche, si vous avez déroulé le tapis rouge pour votre visiteur, cela aura 2 effets :

  • Vous allez filtrer les visiteurs : vous aurez peut-être moins de trafic mais il sera de meilleure qualité. Vos cibles se sentiront concernées et elles resteront. Les autres, ceux qui n’ont pas cette problématique ou le budget, partiront ou ne viendront même pas : vous aurez moins de contacts inutiles et vous perdrez moins de temps. C’est ce qu’on appelle le trafic qualifié.
  • Vous allez convaincre vos cibles : vos prospects passés par votre site auront profité de ce ou ces premier(s) contact(s). Ils connaitront la problématique que vous résolvez, la façon dont vous la résolvez, les bénéfices que vous apportez, les éléments pratiques… Et si vous avez mis une vidéo, ils vous connaitront déjà un peu et sauront s’ils ont envie de travailler avec vous. Le premier contact direct sera plus rapide et plus simple !
Les résultats d'une recherche sur Google

Publier ses articles SEO friendly

Pour avoir un site visible, il faut utiliser le SEO ou référencement naturel, l’art d’apparaitre le plus haut possible dans Google. L’élément de base, c’est le contenu, un contenu de qualité et régulier, donc un blog.

Si votre site vous sert de plaquette et si vos clients ne cherchent pas d’informations sur le Web – ça existe, j’ai plusieurs exemples en tête – alors le travail de SEO peut se limiter à vous référencer sur votre nom de marque et éventuellement, votre nom à vous. Vous pouvez donc limiter cette partie-ci.

Pour tous les autres, la visibilité de votre site passe par le SEO. C’est le moyen d’attirer de nouveaux clients, des personnes qui ne sont pas en lien avec votre propre réseau.

Quelle fréquence de publication ?

Pour travailler le SEO, vous allez publier régulièrement des articles. Le contenu sera de qualité, nouveau et si possible long. En pratique, pour les petites structures, une fréquence mensuelle est un bon équilibre entre ce qui est souhaitable et ce qui est réaliste.

Et pour améliorer votre visibilité globale, vous pouvez relayer plusieurs fois ce même article sur les réseaux sociaux, avec des accroches différentes. C’est une bonne astuce pour rentabiliser vos efforts de rédaction. Vous toucherez ainsi davantage de monde.

Publier un article SEO friendly, c’est aussi optimiser l’url, les titres, la présence du mot-clé, mettre des liens vers d’autres articles… C’est aussi penser à remplir de façon optimale le méta-titre et la méta-description.

une checklist avec un crayon

Mini audit SEO tous les 6 mois

Un bilan SEO de temps en temps, permet 2 choses :

  • Vérifier les petits oublis : nous ne sommes pas des machines…
  • Améliorer l’existant

Pour le premier point, cela concerne surtout les méta-descriptions et les balises « alternative text » des images. Si ces mots vous sont inconnus, une petite formation pour connaitre et exploiter ses mots-clés peut être utile.

Pour le second, il s’agit d’optimiser une page, sa rédaction, ses titres, sa proportion de mots-clés, ses méta-descriptions… Le plus rentable, c’est d’améliorer une page déjà référencée en page 2 sur Google pour la faire remonter de plusieurs places. Bien-sûr, cela dépend de vos concurrents mieux placés. Mais vous ne partez pas de zéro !

Ce bilan est aussi l’occasion d’ajuster ou de compléter votre calendrier éditorial pour les 6 prochains mois : le thème de vos articles devrait soutenir l’offre sur laquelle vous mettez le focus et la cible à laquelle vous vous consacrez. Prévoir les 6 prochains mois, permet

  • D’élaborer une stratégie de contenu réfléchie et efficace
  • Construire des séries d’articles – 1 sujet en 3 parties ou + – excellentes pour le SEO
  • Gagner du temps sans s’éparpiller et se reposer les mêmes questions « j’écris sur quoi ? »
  • D’anticiper peut-être la rédaction de ces articles

Comment faire un mini-audit SEO ?

Pour vous aider, 2 outils sont utiles :

La Google Search Console vous permet d’être averti des problèmes techniques à résoudre, vous donne un suivi de votre positionnement… Elle vous donne aussi des idées d’amélioration de page. Par exemple, une page bien placée mais avec un petit taux de clic mériterait sans doute d’améliorer la méta-description. Pour l’utiliser, vous devez d’abord relier votre site à cet outil.

Et un outil en ligne gratuit pour contrôler les erreurs SEO : Ubersuggest. Dans l’onglet « Audit de site », entrez l’url de votre site et vous saurez, par exemple, si vous avez oublié de remplir les méta-descriptions et lesquelles.

Et c’est suffisant ?

Les actions listées ici sont, bien-sûr, minimalistes. Plus vous vous investirez, plus vous obtiendrez de résultats. C’est vrai à tous les niveaux : sur la partie technique, vous pouvez aussi surveiller le temps de téléchargement. Pour le contenu, suivre son actualité plus régulièrement est un vrai plus. Et c’est encore plus vrai pour le SEO : plus vous rédigerez des articles longs et souvent, plus vous chercherez des mots clés pertinents, plus votre site sera visible.

Votre activité démarre ? Contentez-vous de ces actions et focalisez-vous sur la vente de vos services. Avoir des clients est la base d’une activité et c’est aussi indirectement essentiel pour votre site :  seule la connaissance de vos clients vous apportera un discours adapté. La confrontation avec la réalité peut seule valider votre activité et vos services.

Votre activité se développe et vous manquez de temps ? C’est le moment de réfléchir à la façon dont vous voulez utiliser votre site :

  • Il vous sert seulement de plaquette : sous-traitez la maintenance technique. Le budget sera minime et votre sérénité maximale.
  • Il vous sert à attirer des prospects : déléguez la gestion du site à un prestataire pour votre sérénité et votre efficacité ! Bien choisi, il peut être un véritable collaborateur à temps partagé. Il peut s’occuper de la partie technique de façon efficace. Il peut aussi être force de proposition pour faire passer le site au niveau supérieur. Et il peut travailler le SEO de façon plus approfondie avec des outils plus efficaces.
    Réfléchissez aussi à l’évolution du site. Sans vouloir tomber dans « l’obésité numérique » et ajouter des fonctionnalités inutiles, certains outils peuvent vous faire gagner du temps. Et c’est ce dont vous avez besoin. Par exemple, une prise de RDV en direct ou bien un livre blanc pour augmenter vos contacts.

Mémo :

Pour un site WordPress sain, durable et visible, quelques actions régulières à prévoir :

  • Tous les mois : maintenance technique, rédaction d’un article
  • Tous les 6 mois : maintenance supplémentaire, actualiser le contenu, mini audit SEO
  • C’est le planning pour que votre investissement initial soit utile et efficace le plus longtemps possible.

A vous de jouer !

Un créneau régulier dans votre agenda, c’est le meilleur moyen de faire vivre votre site.

Vous voulez développer votre visibilité pour attirer de nouveaux clients ? Ne ratez rien, abonnez-vous à la newsletter de 2CA Web  !

1 mail/2 mois les actualités, des astuces pour booster votre visibilité : site Web, SEO, outils pour gagner en efficacité…

Partagez sur Pinterest !