Comment créer un site Web durable ?

Le développement durable n’a jamais été autant cité et on se pose maintenant la question de l’appliquer un peu partout. Et dans les sites Web, c’est possible ? Peut-on réellement créer un site durable sans revenir à la préhistoire des sites Web ? Quels sont les critères pour un site durable ? Est-ce plus cher ? Et durable, c’est aussi tenir dans la durée, non ? C’est ce qu’on va voir dans cet article.

comment créer un site web durable

Un site durable, c’est quoi ?

Un site est durable s’il l’est dans les 2 sens du terme, c’est-à-dire à la fois durable dans le temps et écologiquement durable.

Un site qui dure dans le temps, cela veut dire un site qui est toujours d’actualité : le design est toujours dans l’air du temps, de même pour les fonctionnalités.

Et le site doit en phase avec l’activité de l’entreprise, que ce soit pour ses offres, ses tarifs, ses actualités, ses coordonnées… Pour les petites structures, l’activité peut changer, et c’est leur force de s’adapter vite. Cela doit donc être aussi le cas du site Web. Le site doit pouvoir évoluer facilement pour ne pas devenir obsolète, sans quoi il faudrait alors le refondre complètement.

Un site durable, c’est aussi un site qui respecte la planète et ses habitants en consommant le moins possible. L’éco-conception de site est un domaine en plein essor. Et c’est une bonne nouvelle ! Les actions à mettre en place ne sont pas forcément nouvelles : elles assez sont semblables à celles pour optimiser la performance d’un site, pour qu’il soit le plus rapide à charger.

C’est un nouveau domaine du Web dans lequel l’état et les grandes entreprises s’impliquent. Et nous aussi, nous pouvons agir chacun à notre place et sans attendre. Les générations futures nous regardent !

Pourquoi vouloir un site durable ?

Quels avantages cela peut-il vous apporter ? D’abord votre investissement initial, qu’il soit en temps ou financier, va être lissé sur un long moment. C’est donc naturellement plus économique. Il faut bien reconnaitre aussi que créer son site demande du temps et de l’énergie, quel que soit la façon dont on s’y prend. Vous serez donc content de ne pas le refaire de sitôt !

Les grands changements d’image sont parfois mal perçus par les clients. C’est donc un risque que vous repoussez. Vous procéderez par petites touches sans bouleverser vos clients.

Si vous optez pour un site écoresponsable, vous pourrez donc le relier à votre RSE – la Responsabilité sociétale des entreprises c’est-à-dire le développement durable pour les entreprises. Vous pourrez communiquer dessus. C’est donc bon aussi pour l’image de votre entreprise.

J’ai moi-même décidé de mettre en œuvre mon plan RSE, dès à présent, dans mon entreprise 2CA Web, avec un certain nombre d’actions pour améliorer l’impact sur l’environnement et la société. Et chaque année, je reverrai le plan d’action RSE pour rester fidèle à mes engagements personnels.

Contrairement à une idée reçue, ce qui est bon pour la planète, n’est pas forcément compliqué ni cher. Et c’est le cas pour les sites Web. Alors pourquoi s’en priver !

Comment faire ?

Un site durable, c’est un site bien conçu au départ pour sa performance et sa sécurité. C’est le cas de WordPress associé à certains thèmes graphiques comme Astra, GeneratePress ou OceanWP que j’utilise régulièrement. Ils sont légers et optimisés, modernes. Comme ils évoluent régulièrement, ils sont réactualisés et mis à jour régulièrement.

Dans une optique durable, il faut veiller à pouvoir personnaliser les typographies, les couleurs… De cette façon, vous pourrez faire évoluer le design pour le rendre toujours actuel au bout de quelques années. Veillez donc à ce que ces personnalisations ne soient pas bridées. Renseignez-vous auprès de votre prestataire.

Il faudra aussi que le site soit sécurisé pour éviter au maximum les attaques. Pour cela, je vous conseille de comprendre un minimum votre site pour comprendre ce que fait le prestataire et ce qu’il ne fait pas.

De bonnes habitudes

Toutes ces actions sont faites au moment de la création du site mais il en est d’autres qui se font régulièrement tout au long de la vie du site. Il va donc falloir prendre de bonnes habitudes.

Tout d’abord, vous devez optimiser vos images avant de les télécharger sur votre site : vous devez penser à utiliser des images libres de droit, à la bonne dimension et compressées. Vous pouvez aussi compresser vos fichiers PDF si vous en avez.

Quand aux vidéos, on les dépose sur des plateformes externes et on met juste le lien sur sa page Web.

un ordinateur dans l'herbe

Un site bien maintenu techniquement

Votre site WordPress doit être sécurisé et doit comporter une sauvegarde automatique qui fonctionne. Il existe des solutions peu complexes qui conviennent bien aux sites simples. Il suffit d’y penser.

Et surtout, il faut faire ses mises à jour techniques très régulièrement. J’ai déjà expliqué pourquoi et comment on peut maintenir son site.

Un site qui évolue avec son activité

Votre activité change, votre site doit changer aussi. Selon les cas, il peut s’agir de

  • Modifier le texte pour s’adopter au discours actuel
  • Remettre les images au goût du jour ou les renouveler
  • Reprendre la structure pour mettre en valeur le service prédominant
  • Ajouter une page pour une nouvelle offre
  • Ajouter une nouvelle fonctionnalité pour faire gagner du temps à l’entrepreneur

Sans tout remettre en question, vous pouvez simplement faire des ajouts ou modifications. Ou bien vous avez un webmaster attitré, ou bien vous le ferez évoluer vous-même en toute liberté.

Pour rester à la page, il faudra penser à relire son site tous les 6 mois pour le réadapter et l’actualiser. Encore un élément à mettre dans son plan d’action !

Label vert de 2CA Web

Un site écoresponsable

Si tout ce qui précède est respecté, vous avez déjà fait une grosse part du travail ! En effet, pour respecter la planète, il faut, entre autres, limiter les déchets et donc allonger la durée de vie de chaque objet ou service. Donc un site qui dure longtemps va dans le bon sens.

En plus, il faut respecter la « frugalité fonctionnelle » : le site web sera juste suffisant, sans surqualité ni fonction inutile. Par exemple, une barre latérale sans rien dedans est inutile.

On évite aussi les slider – ces images qui tournent – pour une raison de performance mais aussi d’impact sur les visiteurs. Ils sont de plus en plus pressés et ne prennent pas le temps de voir les images suivantes et donc les textes que vous avez soigneusement choisis à leur intention ! Préférez une image fixe, éventuellement combinée de plusieurs, qui sera plus impactante car réellement visible.

Pour aller plus loin, vous pouvez tester votre empreinte Carbone websitecarbon pour vous donner une idée.

Finalement l’écoconception, c’est très lié aux performances et donc au référencement naturel ! Pourquoi s’en priver ?

Hébergeur label vert

Il existe des hébergeurs qui se préoccupent réellement des normes écoresponsables. On croit souvent que cela va couter très cher mais en fait, le surcoût est marginal. Alors c’est utile de se poser au moins la question.

D’abord, testez votre hébergeur : rendez-vous sur thegreenwebfoundation. Le test est fait de façon indépendante, la fondation ne va pas regarder simplement si l’entreprise s’est auto-proclamée verte. C’est donc un moyen d’avoir un regard externe compétent.

On peut citer : Infomaniak chez qui mes sites sont hébergés et planethoster. Si vous en trouvez d’autres avec le label vert, dites-le-moi en commentaire.

Conclusion

Voilà une petite liste d’élément à vérifier ou à ajouter sur votre to-do list pour un site durable. Ce sera excellent à la fois :

  • pour vos performances et le confort de vos visiteurs
  • pour le référencement naturel ou SEO
  • pour le développement durable et la planète

Et vous, où en êtes-vous ? Avez-vous déjà intégré la durabilité dans votre projet Web ? A la lumière de ces éléments, pensez-vous ajouter cette dimension à votre site ?

Laisser un commentaire

Fermer le menu